Cannes 2018 : de la poétisation de l’existence (1/4)

Parce que passer trois jours au Festival de Cannes, ce n’est pas que s’amuser à prendre des photos devant le tapis rouge. Ou encore flâner dans le Palais des Festivals sans but précis, juste pour le plaisir d’arborer son badge d’accréditation. Je me devais d’écrire quelque chose sur les films que j’y ai vus: presque une heure de queue à chaque fois (voire… trois), la sélection s’est faite dans le but de dénicher des perles, et il y en a … Lire la suite de Cannes 2018 : de la poétisation de l’existence (1/4)