Culture[s]

Cannes 2018 : entre réalisme et onirisme (4/4)

Pour clore notre feuilleton sur le festival de Cannes, j'ai décidé de mettre en avant certains films traitant de l’homosexualité. Le couple mis en scène par Christophe Honoré, ou celui déchiré de Yann Gonzales,...

Cannes 2018 : dénoncer (3/4)

Le Festival de Cannes nous a montré que l’existence pouvait être fantasmée, voire recréée. C’est d'ailleurs pour cela que certains films en compétition prônent la méfiance vis-à-vis des apparences trompeuses. M...